Guide des SCPI #10 : Acheter et vendre des parts

Il y a 1 année
Il existe différents moyens d'acheter ou de vendre des parts de SCPI notamment selon qu'il s'agisse d'une SCPI à capital fixe ou à capital variable. Explications !

Acheter des parts

Les SCPI sont commercialisées par de nombreux professionnels : des banques aux conseillers en gestion de patrimoine en passant par les assureurs. Des sociétés de Gestion, qui "fabriquent" des SCPI, vendent également leurs produits directement aux particuliers ou via des intermédiaires.

En plus des conseils du professionnel pour s’y retrouver dans ce vaste univers des SCPI, il faut prendre le temps de s’informer. A savoir, lire attentivement la documentation (notice d’information, bulletin trimestriel, rapport annuel) et connaître les frais et les performances.

Mêmes modalités de souscription pour tous

Une fois la SCPI choisie et le montant d’investissement déterminé, il faut concrétiser la transaction.

Les modalités de souscription pour les personnes physiques sont les suivantes :

  • Remplir et signer le bulletin de souscription,
  • Fournir une copie d’un justificatif d’identité,
  • Fournir une copie d’un justificatif de domicile,
  • Régler l’achat des parts (sous forme de chèque ou de virement),
  • Donner un RIB pour percevoir des dividendes.

Marché primaire ou secondaire ?

Il existe deux marchés pour acquérir des parts de SCPI dans son patrimoine :

Le marché primaire

Les parts sont acquises au moment de leur émission. Il s’agit de SCPI nouvellement créées en phase de collecte ou de SCPI à capital fixe qui procèdent à une augmentation temporaire de capital.

Quant aux SCPI à capital variable, elles sont ouvertes en permanence à la souscription.

Sur ce marché, le prix de la part est fixé par la société de gestion.

Le marché secondaire

On y trouve des parts « d’occasion » mises en vente par d’autres épargnants.

Il s’agit toujours de parts de SCPI à capital fixe et fermé (il n’y a plus d’émission de titres possible).

Ces parts sont revendues de gré à gré entre particuliers.

La transaction peut aussi s’effectuer en passant par la société de gestion qui tient un registre des ordres d’achat et de vente.

Le prix dit « d’exécution » de la part relève d’une confrontation entre l’offre et la demande du moment.

L’acheteur doit, en plus, s’acquitter de droits d’enregistrement de 5%.

 

Vendre

Les parts sont toujours cessibles sur le marché secondaire.

  • SCPI à capital fixe : ces parts « d’occasion » sont revendues librement entre particuliers. La transaction peut aussi passer par la société de gestion qui tient un registre des ordres d’achat et de vente.

Le prix dit « d’exécution » de la part relève d’une confrontation entre l’offre et la demande du moment.

  • SCPI à capital variable : le remboursement de la part est effectué par la société de gestion. Le prix de retrait (soit le prix de rachat) est celui de la valeur de la part à la date de la demande.

A savoir : si les « sortants » sont plus nombreux que « les entrants », la société de gestion doit constituer un fonds de remboursement alimenté grâce à des cessions d’actifs. Il permettra alors de satisfaire les demandes des vendeurs.

Aller plus loin

0