Attention Investir en SCPI est un investissement immobilier : il s'agit donc d'un investissement long terme
dont la liquidité est limitée, le capital et les revenus non garantis.

Risque de perte en capitallié à l’absence de garantie de remboursement du capital initialement investi. En cas de nécessité de trouver du capital pour rembourser les retraits qui ne seraient pas compensés par des souscriptions, le montant de ce capital dépendra de l’évolution des marchés immobiliers.

Risque immobiliersusceptible d’entraîner une baisse de la valeur due à la variation des marchés immobiliers.

Risque lié à la gestion discrétionnairerésultant de la sélection par les gérants d’investissements moins performants.

La stratégie d’investissementde la SCPI est décrite à la Note d’information. Vous êtes invités à vous reporter à la documentation.

Souscrivez aux SCPI PERIAL 100% en ligne. C’est simple, rapide et sécurisé.

Les photos présentées sont des investissements déjà réalisés qui ne préjugent pas des investissements futurs.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) collecte de l’épargne auprès de différents investisseurs pour l’investir dans l’acquisition d’un patrimoine immobilier : c’est un produit d’investissement collectif dans l’immobilier. La gestion de ce patrimoine (sa location à des entreprises ou des commerces) est réalisée en vue de redistribuer un revenu, les loyers, sous forme de dividendes aux investisseurs devenus les associés de la SCPI.

Ces dividendes sont potentiels et soumis à une décision préalable de l’Assemblée Générale des associés. Comme tout investissement immobilier, il s’agit d’un investissement de long terme et dont les revenus ne sont pas garantis (la durée de détention recommandée est de huit ans).

Questions les plus fréquentes

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l'épargne en SCPI

Les SCPI permettent d’investir sans risque dans l’immobilier ?

Faux.

Hormis les produits garantis par l’Etat, tout placement comporte un risque de perte en capital. Les SCPI n’échappent pas à la règle. Cependant l’investissement en immobilier par le biais des SCPI permet de réduire considérablement ce risque. D’abord parce qu’il est mutualisé sur un parc locatif varié (bureaux, commerce, résidence gérées, etc.) sur lequel investissent des milliers de particuliers et d’institutionnels. Ensuite, parce l’achat et la gestion du parc immobilier sont confiés à des professionnels offrant de solides garanties.

Les SCPI sont un investissement de long terme ?

Vrai.

Comme tout investissement dans l’immobilier, l’achat de SCPI ne se conçoit que sur le long terme. Généralement entre 8 et 10 ans. Cela permet de profiter pleinement de la dynamique du marché immobilier, tout en lissant ses à-coups.

Les SCPI sont le placement qui rapporte le plus actuellement ?

Faux et Vrai.

Les SCPI n’offre pas forcement le meilleur rendement possible mais l’un des meilleurs couple risque/rendement. Depuis 1990, les plus rentables sont les SCPI qui investissent en immobilier d’entreprise, avec un rendement annuel proche (voir supérieur) à 5 % sur la période

Les SCPI sont difficiles à revendre ?

Faux.

Il existe deux grandes catégories de SCPI. Pour celles dites à « capital variable », le gérant émet des parts à la demande, et vous pourrez donc en acquérir tout au long de l’année, au prix fixé par la société de gestion. Pour les vendre, il suffit de demander son remboursement au gérant, au prix de retrait officiel.

Pour celles dites à « capital fixe », deux possibilités : soit la société est en augmentation de capital et vous pourrez acheter des parts nouvellement émises à leur prix officiel, soit son capital n’évolue pas, et il faut alors rechercher des parts à vendre sur le marché secondaire, qui confronte l’offre et la demande. Dans ce dernier cas, les délais peuvent être un peu plus longs. Dans les faits, les transactions s’opèrent en quelques semaines.

Les SCPI permettent de réduire ses impôts ?

Vrai.

Certaines SCPI sont adossées à des dispositifs fiscaux comme la loi Malraux, le régime du déficit foncier, le dispositif Pinel (elles reposent sur de l'immobilier résidentiel) et permettent de bénéficier pleinement des leurs avantages mais elles offrent des rendements inférieurs aux autres SCPI.

D’autres techniques permettent également d’optimiser ses impôts. Vous pouvez acheter la nue-propriété de parts de SCPI et laisser temporairement l'usufruit à un autre investisseur. Vous ne paierez ni impôt sur le revenu ni impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pendant cette période, puisque c'est l'usufruitier qui en est redevable ! Et vous retrouverez l'entière propriété des parts au terme de la durée prévue.

Les SCPI permettent d’acheter de l’immobilier sans apport ?

Vrai.

A défaut d’argent disponible, il est possible d'acheter des parts de SCPI à crédit. Cela permet de bénéficier des conditions actuelles très favorables de crédit. Les revenus fonciers paient une partie des remboursements de crédit et les intérêts d'emprunt sont déductibles de votre revenu imposable. C’est la meilleure façon de se constituer un patrimoine immobilier sans effort.

Les SCPI peuvent se loger dans un contrat d’assurance-vie ?

Vrai.

Vous pouvez allier la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie et les performances des SCPI. Il suffit de loger vos parts dans un contrat d’assurance-vie multi supports. Le choix de SCPI dans ce cadre est plus limité, et les frais annuels sont plus lourds que pour un achat en direct.

Les SCPI permettent de se construire un capital pour la retraite ?

Vrai.

Les revenus provenant des SCPI, qui sont un produit d’épargne de rendement, peuvent répondre aux besoins et objectifs des futurs retraités, à savoir la régularité, la stabilité et la rentabilité sur le long terme.

Les revenus des SCPI sont compliqués à déclarer ?

Faux.

Chaque année, les sociétés de gestion envoient un document qui permet de remplir sa déclaration. Les gains générés par les parts de SCPI sont considérés comme des revenus fonciers et sont imposables à ce titre à l'impôt sur le revenu pour les personnes physiques, qui choisissent entre le régime d’imposition « micro foncier » ou le régime réel en fonction du montant des revenus.

Les SCPI n’investissent qu’à Paris ?

Faux.

Si certaines SCPI concentrent leurs investissements sur le marché francilien des bureaux, d’autres achètent des immeubles dans les grandes métropoles régionales qui offrent des performances intéressantes. Certes, le potentiel de valorisation des biens est moindre, mais les coûts d’acquisition sont plus faibles et les rendements plus réguliers.

De la même façon, les SCPI investissent de plus en plus en Europe et ailleurs à l’international pour profiter de la croissance de l’immobilier dans les grandes capitales.

Découvrez nos 3 SCPI complémentaires

PERIAL propose son expertise sur la gestion de patrimoine et les placements immobiliers à travers les SCPI PFO, PF Grand Paris et PFO2.

Nos SCPI

pf02.png

PFO2 : une stratégie "verte" en avance sur son temps

DVM 2018 : 4.51 %
TRI 5 ans : 4.59 %
Prix de part : 196 €
Capitalisation : 2 119 495 784 €
Nombre d'associés : 21 290
pfgrandparis-perial-logo.png

PF Grand Paris : une dynamique immobilière créatrice de valeur

DVM 2018 : 4.40 %
TRI 15 ans : 9.31 %
Prix de part : 510 €
Capitalisation : 704 118 420 €
Nombre d'associés : 15 675
20_ans_pfo_-_rvb.png

PFO : Une trajectoire européenne maîtrisée

DVM 2018 : 4.87 %
TRI 15 ans : 6.71 %
Prix de part : 946 €
Capitalisation : 646 158 678 €
Nombre d'associés : 7 882

Actualités PERIAL

Nos experts décryptent pour vous l’actualité du secteur de l’immobilier et du Groupe PERIAL.

Actualités: 
prixpartpfgp1.jpg

06 mai 2019 Evènements

Le prix de part de la SCPI PF Grand Paris augmente

Depuis le 2 mai, le prix de part de la SCPI PF Grand Paris est porté de 492 € à 510 €, soit une hausse de 3,6%.

article-grand-paris.jpg

avril 2019 Evènements

Métropole du Grand Paris : le défi du mieux-vivre au quotidien

Fort de ses 11,7 millions d'habitants, le Grand Paris est un laboratoire pour de nombreuses métropoles européennes et mondiales.

sans_titre-2.jpg

mars 2019 Evènements

PFO₂ : Le prix de part passe de 194€ à 196€ le 1er avril 2019

A partir du 1er avril 2019, le prix de part de la SCPI PFO₂ sera revalorisé à 196€, soit une augmentation de 1%.

sans-titre-1.jpg

février 2019 Evènements

Bilan 2018 : PERIAL réalise 900 millions d'euros de transactions en 2018

Collecte, investissements, nouvelle ambition... Découvrez le Bilan 2018 de la Société de gestion PERIAL Asset Management.

barometre-2.gif

février 2019 Evènements

Baromètre PERIAL : 65% des Français sont convaincus de devoir financer leur retraite eux-mêmes

Réforme des retraites, tensions sur le pouvoir d'achat, retour de l'inflation ou encore gel du taux du livret A et du LDD fixé à 0,75% depuis août 2015 : les Fr

bti_4t_web.jpg

janvier 2019 Evènements

SCPI PERIAL : les Bulletins du quatrième trimestre 2018

En sa qualité de Société de gestion, PERIAL Asset Management informe régulièrement les associés de ses SCPI : acquisitions, ventes, relocations, gouvernance...

En savoir plus sur les SCPI PERIAL

PERIAL propose aujourd’hui une gamme de trois SCPI aux profils suffisamment divers pour offrir aux investisseurs un véritable choix en matière d’épargne immobilière.

Cartographie du patrimoine Géolocalisez et découvrez en images le patrimoine immobilier géré par PERIAL Asset Management pour le compte des SCPI PF Grand Paris, PFO et PFO2 en France, en Régions et en Europe. Voir la carte
Documentation des SCPI Consultez et téléchargez la documentation réglementaire et les documents d’informations des SCPI PERIAL. Documentation
PERIAL Asset Management Nous assurons la gestion de fonds immobiliers destinés aux épargnants particuliers ainsi qu’aux investisseurs institutionnels depuis plus de 50 ans. Notre métier

Les risques à investir en SCPI

Investir en SCPI est un investissement immobilier : il s'agit donc d'un investissement long terme dont la liquidité est limitée, le capital et les revenus non garantis.

Risque de perte en capital : lié à l’absence de garantie de remboursement du capital initialement investi.
En cas de nécessité de trouver du capital pour rembourser les retraits qui ne seraient pas compensés par des souscriptions, le montant de ce capital dépendra de l’évolution des marchés immobiliers.

Risque immobilier : susceptible d’entraîner une baisse de la valeur due à la variation des marchés immobiliers.

Risque lié à la gestion discrétionnaire : résultant de la sélection par les gérants d’investissements moins performants. 

J’ai pris connaissance des risques