Le Grand Paris réinvente nos façons de travailler

  • PF Grand Paris
Il y a 2 années
200 km de métro, 20 Mrds d’Euros d’investissement, 5 millions de m2 de bureaux créés d’ici 2025… Et si derrière ces chiffres qui donnent le tournis se cachait une révolution sociétale ?

Le plus grand projet urbain d’Europe ! Pour parler du Grand Paris, les superlatifs ne manquent pas.

Et pour cause : 200 km de lignes automatiques, soit autant que le métro parisien actuel, et 68 gares, vont être construites et connectées au réseau de transport existant. 70 000 logements vont sortir de terre chaque année pendant 25 ans.

Le parc de bureaux et d’immeubles d’activités va croître de 5 millions de m2, d’ici à 2025. Et ce, principalement sur 5 pôles d’activités : Paris Nord-Est/Saint-Denis/Saint-Ouen – Paris Rive Gauche/Bercy/Charenton – La Défense – Boulogne/Issy-les-Moulineaux/Balard – La Plaine de L’Ourcq. Mais d’autres pôles vont aussi se développer autour des futures grandes gares du Grand Paris.

Le projet du Grand Paris, désormais jumelé à celui des JO 2024, est donc un formidable accélérateur de croissance économique. Selon la Chambre de commerce et d’industrie d’Ile-de-France, le nouveau Grand Paris génèrera plus de 60 milliards d’euros de recettes publiques par an à l’horizon 2030. Ce projet aura un effet d’accélération progressive de la croissance régionale, qui passera de 1,5 à 2% par an entre 2015 et 2020, puis de 2 à 2,5% par an jusqu’en 2030 ; et au-delà de 3% ensuite.

Paris métropole mondiale

Mais bien plus qu’un réseau de transport et un immense chantier, le projet du Grand Paris ouvre de nouveaux horizons et offre de nombreuses opportunités. Avec lui, Paris va s’ériger au rang de métropole mondiale, une ville « monde », ou il fera bon vivre, se déplacer et travailler.

Car en ré-imaginant l’espace, en repoussant les frontières, en multipliant les connexions, en intégrant le développement durable dans tous les projets, l’ambition du Grand Paris est de réinventer son paysage urbain.

Des appels à projet ont été d’ores et déjà lancés pour favoriser l’inno­vation dans les usages en concevant des bâtiments pluriels, mutables, intelligents ; mais aussi dans les manières de travailler et de commercer.

Des solutions inédites sont également recherchées en matière de production, de consommation et de récupération d’énergie, d’intégration de matériaux écologiques, de végétalisations, de concrétisa­tion de l’objectif zéro déchet, zéro carbone. Mais l’innovation réside aussi dans la conception même de ces projets, dans la composition de l’équipe, le mode de concertation avec les riverains, la gestion du chantier, le montage financier, l’identification de nouveaux lieux (friches, périphériques, etc…), la mise en place de partenariats  avec des collectivités publiques pour intégrer dès l’origine les problématiques de cohésion sociale et de mobilités.

Paris métropole mondiale

Mais bien plus qu’un réseau de transport et un immense chantier, le projet du Grand Paris ouvre de nouveaux horizons et offre de nombreuses opportunités. Avec lui, Paris va s’ériger au rang de métropole mondiale, une ville « monde », ou il fera bon vivre, se déplacer et travailler.

Car en ré-imaginant l’espace, en repoussant les frontières, en multipliant les connexions, en intégrant le développement durable dans tous les projets, l’ambition du Grand Paris est de réinventer son paysage urbain.

Des appels à projet ont été d’ores et déjà lancés pour favoriser l’inno­vation dans les usages en concevant des bâtiments pluriels, mutables, intelligents ; mais aussi dans les manières de travailler et de commercer.

Des solutions inédites sont également recherchées en matière de production, de consommation et de récupération d’énergie, d’intégration de matériaux écologiques, de végétalisations, de concrétisa­tion de l’objectif zéro déchet, zéro carbone. Mais l’innovation réside aussi dans la conception même de ces projets, dans la composition de l’équipe, le mode de concertation avec les riverains, la gestion du chantier, le montage financier, l’identification de nouveaux lieux (friches, périphériques, etc…), la mise en place de partenariats  avec des collectivités publiques pour intégrer dès l’origine les problématiques de cohésion sociale et de mobilités.

Réinventer nos façons de travailler

Pour les professionnels d’immobilier, les promoteurs et tous les acteurs qui participent aux financements de l’immobilier, tels que les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), l’enjeu est de taille. Il s’agit d’accompagner cette révolution autant qu’anticiper les tendances futures.

Car on ne construit plus des bureaux pour une entreprise mais on imagine, avec elle, des lieux de travail et de vie évolutifs. Les grandes entreprises comme les start-up qui peuvent connaître une croissance rapide ont besoin d’une très grande flexibilité, notamment immobilière.  

Plus généralement, l’état d’esprit est désormais à la collaboration, la cocréation, la coopétition et l’innovation ouverte (open innovation).

Les entreprises collaborent désormais en mode « projet ». On ne travaille plus les uns à coté des autres, mais les uns avec les autres, qu’ils soient à quelques mètres, ou à l’autre bout du monde. Une entreprise, ce n’est plus seulement une équipe de collaborateurs mais une entité humaine composée de collaborateurs, de partenaires privés ou publics, de fournisseurs, de clients, qui coopèrent pour développer des nouveaux produits ou des nouveaux services, en mode cocréation.

Alors les bureaux s’adaptent, ils deviennent collaboratifs, flexibles, adaptables, délocalisables, connectés.

La forme la plus avancée de ces bureaux « nouvelle génération » sont les espaces de « coworking » qui se multiplient. Des endroits de rencontre, ou des indépendants mettent en commun outils et ressources. Des lieux de convivialité, avant tout, ouverts à tous qui rencontrent un succès croissant à mesure que l’emploi non-salarié se développe.

Le véritable enjeu du Grand Paris est donc bel un bien un enjeu sociétal. Celui de réinventer les nouvelles façons de travailler et de construire les lieux de travail en harmonie avec cette nouvelle donne. Le tout dans une ville débarrassée de ses fléaux, les embouteillages et son corolaire la pollution ou l’insécurité.

Le projet est ambitieux, à l’image de Paris. Du Grand Paris.

 

En savoir plus sur PF1 notre SCPI qui a mis le cap sur le Grand Paris

Pour aller plus loin

0