SCPI à capital fixe ou à capital variable : quelles différences ?

  • PF Grand Paris
Il y a 2 années
Une véritable cure de jeunesse ! A plus de 50 ans, la SCPI (société civile de placement immobilier) PF1 dont le capital était fermé depuis une vingtaine d'année voit son capital ouvert à de nouveaux investisseurs. Elle passe du statut de SCPI à "capital fixe" à SCPI à "capital variable". En perspective pour les nouveaux entrants un programme alléchant : moderniser, valoriser et développer son parc immobilier, en profitant notamment des extraordinaires opportunités offertes par le projet du Grand Paris.

Une petite révolution. Voilà ce qu’est en train de vivre cette SCPI historique qui dispose d'un patrimoine de plus de 250.000 m² de surfaces gérées, composé de bureaux, essentiellement à Paris et en Ile-de-France. Car le passage de la SCPI PF1 en capital variable présente d'indéniables atouts pour les investisseurs. Par exemple, elle offre un maximum de souplesse. Il est désormais possible pour les investisseurs de souscrire facilement à cette SCPI. Plus besoin en effet de passer par la confrontation des ordres d'achats et de ventes sur le marché secondaire propre aux SCPI à capital fixe. Dorénavant, pour acheter (comme pour revendre) rapidement ses parts, il suffit de s’adresser à PERIAL ou à son conseiller en gestion de patrimoine. C'est tout !

Prix d'exécution contre prix d'émission

Pour les SCPI fermées, c'est à dire à capital fixe, le prix "d’exécution" sur le marché secondaire est déterminé à intervalle régulière (plusieurs fois par mois dans la plupart des cas) via un mécanisme de confrontation dans un carnet d’ordres qui optimise le nombre de parts échangées.

Pour les SCPI à capital ouvert, le prix de la part est connu, il est fixe : c’est le prix d’émission défini par la société de gestion qui s’inscrit dans une fourchette de plus ou moins 10% de la valeur de reconstitution (c'est-à-dire la valeur des immeubles et des actifs financiers à laquelle s’ajoute l’ensemble des frais et droits que doit acquitter la SCPI). Il s’élève à 469,00 € en janvier 2018 pour PF1.

A noter d’ailleurs que pour racheter les parts proposées à la vente, la SCPI à capital variable utilise l'argent de la collecte du fonds ou ses liquidités. Les SCPI de bonnes tailles offrent donc mécaniquement de meilleures garanties de liquidité. PF1 avec un patrimoine de 560M€ à fin décembre 2016, s’inscrit dans cette logique.

En ouvrant le capital de la SCPI PF1, PERIAL permet donc aux investisseurs d'accompagner la réussite de l'ambitieux projet du Grand Paris. Cet apport de nouveaux capitaux lui permet de régénérer son patrimoine en investissant dans des immeubles modernes et situés dans une zone géographique porteuse. Cela en fait donc un placement d'épargne immobilière idéal pour préparer des projets de vie structurants, comme la retraite ou les études de ses enfants.

Pour aller plus loin

0